breaking news

Carnet de voyage: Myanmar – Étape 13: BAGAN

mai 6th, 2013 | by Ben
Carnet de voyage: Myanmar – Étape 13: BAGAN
Carnets de Voyages
0

Lundi 15 avril : Bagan ! Le pick-up venant nous cherchez à l’hôtel n’augure rien de bon, nous sommes une douzaine complètent serré et la gare routière est plutôt loin au sud de la ville. Il n’en sera finalement rien, le trajet de 5-6 heures (10 000 kyats, 9€) se fera dans de parfaites conditions, dans un bus étonnement récent, et ce, malgré les rafales d’eau incessantes tout au long du trajet et l’étroitesse de la route qui laisse à peine assez de place pour le bus. C’est l’occasion pour nous de découvrir pour la première fois la campagne et les villages birmans. Retour sur les signes annonciateurs de maladie de la veille : fausse alerte !

Pour être tout à fait franc, on ne sait pas trop à quoi ressemble Bagan, si la ville est grande… s’étant renseignés la veille, on sait juste que Bagan est divisé en 3 parties assez espacées les unes des autres : Old Bagan, New Bagan et Nyaung-U (où se situent la majorité des guesthouses, ainsi que la gare routière). Nous avons donc uniquement noté le nom d’une guesthouse proche de la gare routière et qui semble pas mal.

Bagan! Seconde étape au Myanmar

Bagan! Seconde étape au Myanmar

Bagan est considéré, tout comme Angkor, comme un parc archéologique. Il faut donc s’acquitter d’un droit d’entrée obligatoire de 10$ (le bus y fait un stop, tel un péage), ce même « passeport » nous sera demandé à l’hôtel. A peine le « péage » franchi, le bus arrive à destination, et la course aux guesthouses commence ! Peu de voyageurs ont réservé à l’avance, et les places sont limitées, ce sera donc « premier arrivé, premier servi ». Avec nos gros sacs à dos, on a un peu dans le style « Pekin Express » … Ayant flairé l’affaire  on se retrouve les premiers à tenter le coup dans la première guesthouse que l’on croise, sans trop savoir ce qu’elle vaut : La Cherry Guesthouse. Miracle (ou pas), des chambres libres à 15$. Pour le prix, pas de grand confort, ni de clim et Internet fonctionne apparemment « de temps en temps ». Ca suffira largement !

Le festival bat son plein et juste devant l’hôtel a été installé une sono avec des barils plein d’eau, autant dire que chaque voiture, bus, moto ou vélo qui passe a droit à son seau d’eau. Il est déjà tard, la visite de la ville attendra. Autant profiter pour patauger et s’arroser jusqu’à la fin de l’après-midi. Les touristes ne sont pas nombreux et l’ambiance est excellente. Au fil de l’après-midi les locaux sont de plus en plus alcoolisés et le Gangnam Style tourne en boucle… Trempés jusqu’aux os, il est temps de faire une pause.

Le festival de l'eau prend tout son sens à Bagan!

Le festival de l’eau prend tout son sens à Bagan!

Nyaung-U se révèle être une ville assez petite, que l’on peut aisément découvrir à pieds. Contrairement à Mandalay, les restos sont nombreux, mais l’on profère tenter notre chance dans des rades locaux (limite louches). On découvre les nouilles façon Shan (l’ethnie locale), bon et pas cher (600 kyats, 0.5€), ainsi que le jus de canne à sucre ou encore la bière du coin (il y a deux bières majoritaires en Birmanie, la Myanmar Beer et la Mandalay Beer – la moins chère), qui se révèle pas terrible, donnant facilement mal au crane…

Notre nouvelle cantine, où comment avoir un repas pour 2 à base de nouilles façon Shan pour moins d'un euro!

Notre nouvelle cantine, où comment avoir un repas pour 2 à base de nouilles façon Shan pour moins d’un euro!

Mardi 16 avril : Découverte de Bagan. Nous avons pour l’occasion loué des vélos (1.5$ par jour), étant apparemment le meilleur moyen de découvrir le coin (Jenny voulait une charrette à bœufs… un moyen de transport classique ici). Le plan en poche, le périmètre n’est finalement pas si large, et peut aisément être visité en une journée. Le principal problème reste la chaleur et le ravitaillement régulier en eau. Le paysage est tout simplement superbe, les temples, pagodes et stupas des 11eme et 12eme siècles s’enchainent à perte de vue. Il y en a apparemment plus de 3000 dans le secteur, de styles, tailles et d’influences différentes. Certains de ces temples se grimpent afin d’observer une vue à 360 degrés des dizaines (centaines ?) de temples environnant (attention… le temple se grimpe pieds nus et le seul est tout simplement brûlant !). L’environnement aride, plutôt savane que jungle, et ses vaches sauvages, ajoute un certain charme.

Bagan, ce sont des temples à perte de vue!

Bagan, ce sont des temples à perte de vue!

La fatigue nous gagne plus rapidement que prévu, et un léger sentiment que tous les temples se ressemblent (ce qui est faux) commence à poindre… Il est temps de rentrer, on en garde un peu en réserve pour le lendemain. Jenny a eu le don de se faire des amis dans chaque temple (des vendeurs ou guides en général…), et finit la journée avec le « maquillage » local, sorte de poudre jaune posée sur les joues et le nez, et censée porter chance (juxtaposé aux lunettes Armani, le résultat est étrange).

Le maquillage (une poudre porte-bonheur) local sur Jenny...

Le maquillage (une poudre porte-bonheur) local sur Jenny…

Le trajet retour jusqu’à l’hôtel ressemble à un parcours du combattant, essayant d’éviter autant que possible les multiples attaques aquatiques, en vain, la journée se finira à nouveau trempé, au son du Gangnam Style (sous toutes ses formes, remixé ou version « Myanmar Style »). Les birmans sont jusqu’à présent plus qu’accueillants, et encore plus qu’à Mandalay les jours précédents, ne cessent de nous saluer et de crier « hello » en nous voyant. L’impression d’être dans la peau du prince William me gagne petit à petit, je commence à maîtriser le salut « Miss France ». De nouveau la soirée sera rythmée par le festival de l’eau, ses concerts, danses traditionnelles et ses seaux d’eau… Il semble que demain sera le dernier jour des festivités… à vrai dire ça nous soulage un peu !

Les pieds me brûlent encore d'avoir grimpé ce temple!

Les pieds me brûlent encore d’avoir grimpé ce temple!

Mercredi 17 avril : Bagan suite ! Le programme est plus léger que la veille, quelques temples restent à visiter, mais l’on connait la route et l’on évalue aisément l’effort à fournir. Le rythme est plus lent, les pauses beaucoup plus longues et régulières. Les muscles sont quelques peu engourdis… La visite jusqu’à Old Bagan (à 20 minutes de vélo de Nyaung-U, si l’on ne s’arrête pas en chemin) nous permet de découvrir le fleuve et des temples plus animés, remplis de « pèlerins ». Old Bagan n’est plus habité que par quelques villageois, l’endroit est majoritairement consacré aux temples et aux massifs hôtels de luxe. Fin de journée plutôt calme, mon premier burger au mouton (une bonne surprise !). Il est temps que le festival s’arrête (et que le Gangnam Style » disparaisse…). On va enfin découvrir le vrai quotidien birman, hors des festivités liée au nouvel an.  Demain nous partons tôt pour Kalaw, près du lac Inle, en vue de démarrer notre trek !

Pour revenir en arrière – Etape 12: MANDALAY

 Pour lire la suite  – Etape 14: KALAW – TREK – LAC INLE 1/2

La charrette, moyen de transport classique ici

La charrette, moyen de transport classique ici

Ça ressemble presque à un défi...

Ça ressemble presque à un défi…

Ça tient toujours debout... par miracle!

Ça tient toujours debout… par miracle!

Plutôt balaise le bouddha!

Plutôt balaise le bouddha!

Pour les hommes (seulement) c'est l'heure du bain dans la rivière

Pour les hommes (seulement) c’est l’heure du bain dans la rivière

L'entrée du temple, vue de l'extérieur...

L’entrée du temple, vue de l’extérieur…

... et vue de l'intérieur!

… et vue de l’intérieur!

Tranquille, la vie de moine!

Tranquille, la vie de moine!

Ça brille! Et c'est du vrai!

Ça brille! Et c’est du vrai!

Un délire entre potes qui en avaient marre de faire toujours les mêmes statues peut-être...

Un délire entre potes qui en avaient marre de faire toujours les mêmes statues peut-être…

Les vaches sauvages gardent le temple

Les vaches sauvages gardent le temple

Les multiples billets Birmans, dont 90, 75, 45 ou encore 30 Kyats

Les multiples billets Birmans, dont 90, 75, 45 ou encore 30 Kyats

Un temple de style shintoïste... surprenant

Un temple de style shintoïste… surprenant

Une glace? Par 39°, je me fous de l'hygiène!

Une glace? Par 39°, je me fous de l’hygiène!

Les anciennes "diligences" de Bagan

Les anciennes « diligences » de Bagan

Ambiance Tom Sawyer...

Ambiance Tom Sawyer…

Congrats Jenny for the pic!

Congrats Jenny for the pic!

Golden Rock Bagan Hindu_temple_bagan DSC_4345 DSC_4413 DSC_4318 DSC_4258

 

Pour revenir en arrière – Etape 12: MANDALAY

 Pour lire la suite  – Etape 14: KALAW – TREK – LAC INLE 1/2

 

Ben (151 Posts)

Passionné de voyages, mon but est de pouvoir partager autant que possible mes expériences afin de vous aider ou vous inspirer pour vos futurs départs. Ainsi, j'ai eu la chance de pouvoir visiter plus de 40 pays et un peu plus de 120 villes, mais la liste de destinations à découvrir est encore très longue. Mon souhait pour les mois à venir: avoir davantage de temps pour rédiger mes carnets de voyages et publier mes photos prises aux quatre coins du globe et bien sûr... Voyager!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *