breaking news

Test: The Royale Chulan Kuala Lumpur

Test: The Royale Chulan Kuala Lumpur

septembre 30th, 2017
Actualité

Lors de mon dernier voyage en Malaisie, et plus particulièrement à Kuala Lumpur, mon choix s’est porté (un peu au hasard) sur le Royale Chulan, un 5 étoiles récemment ouvert qui m’a attiré par son design « original » et son emplacement, de plus, il semblait représenter un excellent rapport qualité/prix. Voici mes impressions:

L’architecture traditionnelle du Royale Chulan, Kuala Lumpur

Pour mon premier voyage à Kuala Lumpur, j’étais en quête d’authenticité, mais également de confort. A ce titre je n’ai pas été déçu. Le Royale Chulan, derrière son architecture imposante aux influences typiquement Malaisienne, est un immense hôtel idéalement situé au sein du triangle d’or, quartier central et animé de la capitale.

L’établissement a pour but de refléter le véritable patrimoine Malaisien, riche mélange d’influences ainsi que l’hospitalité locale, souvent méconnue. A ce niveau, le service est irréprochable, le personnel est aimable et attentionné, peu importe l’heure du jour ou de la nuit, ne semblant jamais débordé. Les clients sont accueillis avec un cocktail de bienvenue (excellent d’ailleurs, et sans alcool, Malaisie oblige) au piano-bar de l’hôtel, au sein de l’imposant atrium, à l’image de l’hôtel c’est-à-dire démesuré.

Au-delà du service irréprochable, qu’en est-il du confort de cet hôtel de 300 chambres et 102 suites? Je ne dirai qu’une chose: A couper le souffle! Je n’avais jamais obtenu un tel confort pour une chambre dite « basique » (la moins luxueuse de l’hôtel). Pour ceux qui douteraient de la photo ci-dessous, je peux vous assurer que c’est le reflet exact de l’impression que vous avez en entrant dans la chambre. Le luxe est présent dans chaque détail: du bois sculpté, céramiques, broderies traditionnelles, une moquette si épaisse que l’on pourrait aisément dormir dessus, un lit King size si haut que je ne touchais pas le sol en m’asseyant dessus, une salle de bain avec baignoire à jets extra-large s’ouvrant sur la chambre via un système de volets coulissants et avec un peu de chance, la vue sur les Petronas towers, se transformant en joyau lorsque la nuit tombe.

Confort, confort et … encore du confort!

Bien sur, comme tout 5-étoiles qui se respecte, l’hôtel dispose d’une immense piscine (souvent vide) avec vue sur les tours, d’une salle de gym complète, du câble, du Wifi (parfois payant et extrêmement cher – Attention si il n’est pas inclus dans le prix de la chambre), de bars et de plusieurs restaurants selon vos envies (là encore, chers par rapport aux prix locaux), dont un barbecue extérieur. Avec un peu de chance, vous aurez l’occasion d’assister à une réception au sein de la gigantesque salle de bal pouvant accueillir plus de 1000 invités.

Le petit-déjeuner étant compris dans le prix, j’ai eu l’opportunité de découvrir le véritable « plus » de l’hôtel (jusque là c’était déjà pas mal, vous l’aurez compris). Le buffet est tout simplement gigantesque, à tel point qu’il est impossible de tout gouter. Des cuisiniers sont à votre disposition pour préparer devant vous viandes, poissons, wok (si, si on parle bien de petit-déjeuner), en plus des stands en libre services regroupant les cuisines de toutes influences, européennes, indiennes, chinoises… Prenez votre temps… et appréciez!

 

En résumé, si vous avez l’occasion de passer quelques nuits dans cette incroyable ville, n’hésitez pas, c’est l’endroit où poser vos valises, vous ne le regretterez pas. Un dernier détail, le prix d’un tel paradis: à partir de 60€. Nous sommes très loin des prix d’un palace, et pourtant, c’en est un! TESTÉ ET APPROUVÉ!

Au premier plan, l’immense piscine… au second: les Petronas Towers

Pour trouver davantage d’informations, d’avis, et de prix pour cet hôtel: suivez ce lien!

Jalan Conlay, 50450 Kuala Lumpur, Wilayah Persekutuan Kuala Lumpur, Malaisie
+60 3-2688 9688

Ben (151 Posts)

Passionné de voyages, mon but est de pouvoir partager autant que possible mes expériences afin de vous aider ou vous inspirer pour vos futurs départs. Ainsi, j’ai eu la chance de pouvoir visiter plus de 40 pays et un peu plus de 120 villes, mais la liste de destinations à découvrir est encore très longue. Mon souhait pour les mois à venir: avoir davantage de temps pour rédiger mes carnets de voyages et publier mes photos prises aux quatre coins du globe et bien sûr… Voyager!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *