breaking news

J’ai testé pour vous: les Hotels Capsules de Tokyo

juin 27th, 2017 | by Ben
J’ai testé pour vous: les Hotels Capsules de Tokyo
Actualité
0

Si je vous dis « Japon », vous penserez immédiatement « sushi », « mangas », « sumo », voire « Cosplay » pour les vicieux, « Hirohito » pour les plus cultivés ou « Fukushima » pour les dépressifs… Mais le Japon a également une spécificité bien particulière qui reste pourtant peu connue : les Hôtels Capsules !

Claustrophobes s’abstenir !

Les hôtels capsules représentent la faculté qu’ont les japonais de pouvoir vivre (enfin surtout dormir) dans 2 mètres cube (je vous laisse vous faire une idée de se cela représente – pour vous donner une indication, pensez aux ascenseurs des anciens immeubles parisiens). Pour ma part, mesurant plus d’1m80, je tenais à peine assis et tout juste assez en longueur… Ces hôtels s’inscrivent à part entière dans la culture japonaise, étant à l’origine créés pour héberger les gens ou surtout les hommes d’affaires ne pouvant (ou voulant…) pas rentrer chez eux le soir. De nos jours, face à la récession et au ralentissement économique qui touche le pays, de plus en plus de japonais se sont vus contraint de se séparer de leur habitat et se logent désormais dans ces hôtels « bons marchés ». Car au-delà de l’expérience unique que dormir dans ces boites représente, ces établissements sont également le moyen le plus économique, et de loin, pour dormir dans les grandes villes du pays (testés notamment à Tokyo et Osaka).

Tout cela tient dans 2 mètres cubes…

 Lors de mon dernier voyage au Japon, et plus particulièrement mes 3 jours à Tokyo, mon choix s’est porté sur le plus grand établissement de ce type au Japon, le Green Plaza Shinjuku Capsule Hotel, et ses 630 « chambres » uniquement réservés aux hommes (vous comprendrez plus bas). Situé idéalement en plein cœur de Shinjuku, l’un des quartiers les plus animé de Tokyo, réunissant commerces, restaurants, bars, clubs et salles de jeux typiques.

L’hôtel s’étend sur 5 étages, bien que l’immeuble lui-même en comporte plus d’une dizaine. C’est à ce moment-la, en entrant dans l’ascenseur qui mène à l’hôtel, que l’on réalise que pour faire tenir plus de 600 clients, le confinement sera de rigueur. De plus, seuls 2 étages sont alloués aux capsules car, et c’est là la seconde particularité de ces hôtels, 1 étage est dédié au bar/restaurant, un autre sert de salle de « repos » (comprendre « de sieste » – voir photo) et enfin le dernier étage, de loin le plus intéressant, contient l’ensemble des « bains ».  Par « bains », comprenez une succession de bassins intérieurs et extérieurs : brûlants, à remous ou encore glacés. Ajoutez sauna, salle de massage, alignement de lavabos pour se toiletter et vous pourrez vous faire une idée précise des lieux. Un détail toutefois, la nudité est OBLIGATOIRE.

La salle de « siestes »

Une fois arrivé à l’étage de l’hôtel donc, vous êtes immédiatement surpris par l’odeur de pieds qui règne devant la réception et qui vous indique que vous aussi, vous devez vous déchausser et mettre vos chaussures au casier. La réceptionniste vous fournit alors une serviette, un peignoir et une clé qui est, non pas celle de votre chambre (puisqu’il n’y a pas de porte…) mais celle de votre second casier dans lequel vous laisserai la quasi-totalité de vos affaires (la taille de votre capsule ne vous permettra de conserver grand-chose) ainsi que vos vêtements. Vous rejoindrez ainsi, peignoir sur le dos, votre capsule en vous rendant compte que de nombreux clients sont déjà en train de dormir (comprenez « en train de ronfler »). Ces capsules superposées en plastique contiennent TV, radio-réveil et un store pour vous préserver un minimum d’intimité (celui-ci ne vous sera en revanche d’aucune utilité dans votre lutte contre les bruits de ronflements voisins), chaque couloir contenant une centaine de capsules, toutes identiques.

 

Une expérience unique à vivre ABSOLUMENT (au moins une nuit) si vous prévoyez de séjourner au Japon. Quelques informations à retenir :\

  • L’hôtel est fermé chaque jour de 11h jusqu’à 15h afin de pouvoir nettoyer et renouveler les capsules
  • Les tatouages sont formellement interdits (ils sont associés aux Yakuzas, la mafia locale)
  • Certains hôtels capsules sont mixtes, du moins pour ce qui est des salles de repos ou de restauration
  • Quelques hôtels proposent également des « hôtesses », rien de sexuel, juste la possibilité de pouvoir discuter, boire un verre avec des jolies femmes que vous choisirez…

 

Le prix enfin ! Une nuit vous coûtera environ 25-30 € selon les sites. TESTE ET APPROUVE !

L’un des bains… bouillant!

Ben (151 Posts)

Passionné de voyages, mon but est de pouvoir partager autant que possible mes expériences afin de vous aider ou vous inspirer pour vos futurs départs. Ainsi, j’ai eu la chance de pouvoir visiter plus de 40 pays et un peu plus de 120 villes, mais la liste de destinations à découvrir est encore très longue. Mon souhait pour les mois à venir: avoir davantage de temps pour rédiger mes carnets de voyages et publier mes photos prises aux quatre coins du globe et bien sûr… Voyager!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *