breaking news

Le Billet d’humeur culinaire

février 11th, 2015 | by Ga Eul
Le Billet d’humeur culinaire
Carnets de Voyages
0

Mangiare !

Le mot « voyage » évoque plusieurs images : avion, palmiers, soleil, découvertes mais aussi nourriture. Je ne sais pas si c’est une découverte pour vous mais je vais vous révéler quelque chose : les asiatiques adorent manger, n’importe quoi et à n’importe quelle heure. Cette passion pour la nourriture, je l’emporte avec moi durant les voyages. Je considère que cela fait également parti de la culture du pays ou de la ville visité. Voici mes petits conseils pour découvrir la gastronomie locale :

Usez les applications

Vous aimez Tripadvisor ? Vous allez adorer Yelp. Cette application vous aide à rechercher des restaurants à partir de votre géolocalisation, vos critères de distances et de prix. Bien sûr, vous trouverez également des avis et des photos.

Yelp: l’outil ultime de recherche de restaurants

Antipasti à base de courge, oignon, pignon et vinaigre balsamique. Un régal !

Faîtes les marchés

La première fois que j’ai visité la Croatie, j’ai eu une guide qui m’a dit : « Le marché est à droite. Oui, je sais que vous les français, vous adorez les marchés ». Le marché est l’occasion de découvrir de nouvelles senteurs, de nouveaux goûts mais aussi des plats différents que vous ne trouverez peut-être pas dans un restaurant. Voilà ce que j’ai découvert/ramené de mes voyages : chorizo unique de Séville, un jambon sec parfumé et fondant à souhait de Florence, une soupe d’enfer d’Ho Chi Minh, une expérience et une ambiance culinaire unique à Séoul. J’adore les marchés de poisson, certains sont rebutés par l’odeur, elle m’est indifférente. En Corée, à Seoul et à Busan, vous avez deux immenses marchés. C’est magnifique à voir mais aussi à manger. En effet, vous pouvez acheter votre poisson frais et ensuite vous l’amenez dans un restaurant qui le cuisinera pour vous.

Les marchés aux poissons et fruits de mer en Corée

Parlez avec les locaux

Ils sont de bons conseils. Le propriétaire du AirnB de mon récent week-end nous conseillé à mes amies et moi un restaurant au fin fond des classements Tripadvisor et pourtant ! Nous ne l’aurions jamais trouvé sans un conseil. Il se situait dans une petite rue « coupe gorge ».

Antipasti de la mer

En Gyeongju, c’est également le propriétaire de l’auberge qui m’a donné une pépite d’adresse dans le « quartier ». C’était un restaurant traditionnel qui vous sert plein plein de petits condiments. C’était délicieux et une très bonne manière de découvrir la gastronomie locale.

Visiter des blogs

J’ai un aveu à faire. Si certains construisent leur voyage en commençant par les monuments qu’ils souhaitent visiter, je commence par les restaurants. Je m’aide de sites et de blogs. En général, ils sont tenus par des gens passionnés qui vous enseignent aussi la culture de leur pays.

Repas « royal » dans un restaurant découvert dans un blog sur Geongju

 

J’adore le gastronome parisien, grâce à lui, j’ai découvert l’un des rares restaurants qui servent des Xia Long Bao. Ceux sont des petits raviolis avec de la soupe à l’intérieur.

Pour la Corée, ma référence est SeoulEats cet homme est mon dieu…après Luke Nguyen. Il a testé tellement de restaurants…c’est grâce à lui que j’ai découvert les marchés de poisson en Corée.

User et abuser des reportages culinaires

Vous vous souvenez de l’émission de Cyril Lignac où il se baladait dans tous les coins de la France pour découvrir les spécialités locales ? Vous trouverez sans doute la même chose pour le pays que vous aurez choisi de visiter.

A la « maison », on est fan de l’émission de Luke Nguyen. C’est un australien d’origine vietnamienne qui nous fait découvrir les plats typiques du …Viêt Nam. Il est beau, jeune..et surtout marrant. Il a un culot lorsqu’il aborde les restaurateurs !

Suivez votre instinct

Les blogs, les guides, les émissions de télé c’est bien mais suivez aussi votre instinct. Je garde un très bon souvenir des spaghettis aux sèches à Venise. Nous sommes tombés sur le restaurant par hasard, on a vu une cuisine ouverte vers la rue et pâtes maison qui prenaient un bain de soleil et on s’est dit Bingo ! J’ai rarement aussi bien mangé et pour pas trop cher. On a payé chacune 20 euros pour un plat de pâtes + une « baby » pizza (une pizza de taille normale en France) à trois + une bouteille de vin + un digestif offert par la maison.

La « Baby-Pizza »…

Il ne me reste qu’à vous souhaiter bon voyage et bon appétit !

Ga Eul (3 Posts)

Amoureuse de la vie, aventurière dans l'âme... Mes voyages: Corée du Sud, Vietnam, Thaïlande, Etats-Unis, Italie, Croatie...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *